Par exemple, nous sommes de plus en plus conscients de nos habitudes d’achat, du rapport qualité/prix et nous accordons plus d’importance à la durabilité et à la réutilisation des produits. Le plus important, outre le prix, c’est l’expérience dans le magasin physique. Une expérience d’achat fluide et surprenante dans le magasin physique fera finalement la différence. Mais le comportement des détaillants évolue également. Les détaillants sont donc de plus en plus conscients du rôle du magasin, tant pour le consommateur que pour la marque elle-même. La communication en magasin devient un élément de plus en plus important du marketing mix.

Dans le paysage en constante évolution du retail, l’année 2024 promet des développements passionnants. J’ai répertorié les tendances pour vous.

1. Un nouveau regard sur les médias de détail

Une tendance cruciale en 2024 est la professionnalisation des médias de vente au détail sur le terrain. Il est essentiel de donner la priorité aux opportunités de vente et d’optimiser l’utilisation de l’espace disponible. La voie de la professionnalisation est complexe et nécessite une approche intégrée, comme le montrent des exemples tels que Jumbo et SPAR, où chaque élément, du réseau et du matériel au contenu et au marketing, doit fonctionner ensemble de manière transparente. Un bon matériel reste important, mais un bon logiciel fait toute la différence. Les approches fondées sur des données de première main deviennent essentielles. Bien que cette méthode soit encore peu utilisée aujourd’hui, il est clair que le marché s’oriente dans cette direction. Elle est essentielle pour comprendre les besoins des clients et leur offrir des expériences personnalisées. Dans ce cas, il est important d’associer les bons domaines d’expertise.

2. Renforcer la communication en magasin

Dans les médias de détail, vous publiez naturellement du contenu provenant de vos annonceurs. Mais n’oubliez pas votre propre contenu. La pertinence est également essentielle lorsque vous créez votre propre contenu pour la communication en magasin. Examiner l’approche de la communication en magasin en mettant l’accent sur le renforcement de sa propre marque à long terme. La communication en magasin et les stratégies de structuration sont les piliers essentiels. Chaque entreprise étant unique, il convient d’adopter une approche personnalisée, en tenant compte des besoins et des défis spécifiques. On ne peut pas sauter dans un train tout fait. Votre train est très différent de celui de votre concurrent et la voie ferrée peut prendre une direction très différente. Par conséquent, il convient d’examiner principalement ses propres activités et non celles de ses concurrents.

3. Pensée centrée sur le client

La réflexion centrée sur le client, l’élimination des obstacles et le fait de devenir une « marque aimée » revêtiront une grande importance en 2024. Là encore, il s’agit de mieux comprendre le client et non d’imiter la concurrence. De nombreux détaillants ont encore du mal à entrer dans le cœur des consommateurs. Il faut donc placer l’expérience client en tête de liste des priorités de l’ensemble du parcours client. Ce faisant, déterminez la meilleure façon d’appliquer et d’analyser les données disponibles dans le magasin physique et la manière dont vos canaux en ligne peuvent prospérer dans le processus. Il est important d’examiner ce que le client considère comme des obstacles dans son parcours. Nous nous concentrons trop souvent sur la boutique en ligne, mais le processus d’achat dans la boutique physique est tout aussi important à mesurer. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez obtenir le statut de marque appréciée.

4. Retour à la rue

Un changement notable en 2024 est le retour de la rue principale, où les centres-villes joueront un rôle plus important dans le marketing urbain. Il sera essentiel d’embrasser la diversité et de créer des univers d’expérience uniques. Cela permet de créer des habitats plus intéressants et des centres-villes plus animés, avec moins de logements vacants. Cela nécessite de la créativité et un investissement dans l’accessibilité, la sécurité et l’habitabilité. Cette responsabilité n’incombe pas uniquement aux détaillants, mais à une interaction saine entre l’hospitalité, la culture et l’économie.
le gouvernement (local)
.

5. Continuer à innover, en particulier dans le domaine de la personnalisation

Sur le front de l’innovation, l’hyperpersonnalisation est le mot à la mode. L’hyperpersonnalisation occupe le devant de la scène en 2024, le terme « personnel » prenant une nouvelle dimension. L’hyperpersonnalisation ne consiste pas seulement à collecter des données, mais aussi à comprendre les nuances et les différences entre les interactions en ligne et les interactions physiques. Il ne s’agit pas seulement de connaître les préférences d’un client sur un site web, mais aussi de le reconnaître personnellement lorsqu’il entre dans un magasin physique. Une transition transparente entre l’internet et le hors ligne est une innovation nécessaire. Cette tendance se traduit notamment par l’essor des places de marché, l’ensemble du secteur de la vente au détail devenant un écosystème entièrement connecté. Pour réussir et se démarquer dans un tel écosystème où vous pouvez proposer toutes vos marques préférées dans un seul magasin et ainsi servir votre client de la meilleure façon possible, une bonne infrastructure est indispensable. Là encore, il faut faire preuve d’innovation.

Dans ce cas, innover revient à faire œuvre de pionnier. Oser penser de manière innovante vous permettra d’aller plus loin. Il faut du courage pour adopter de nouvelles approches et expérimenter différentes méthodes d’hyperpersonnalisation. Le client d’aujourd’hui attend des entreprises qu’elles comprennent et lui fournissent ce dont il a besoin, parfois même avant qu’il ne le sache lui-même. Une approche holistique prenant en compte les différents points de contact est essentielle.

Qu’en est-il du métavers ?

Il y a aussi des choses auxquelles vous ne devez pas prêter attention cette année : le métavers. La grande adaptation attendue dans le secteur de la vente au détail ne semble pas se produire, les consommateurs préférant massivement les expériences réelles. Le métavers n’atteint pas les masses et, en fin de compte, il ne s’agit pas de numérique, mais de réalité. C’est ce qui ressort du rapport annuel CMO, une enquête réalisée par Adformatie en collaboration avec le Groupe Serviceplan. Une partie de cette recherche a consisté en une enquête sur l’importance des tendances marketing en 2024 selon les principaux spécialistes du marketing aux Pays-Bas.
Metaverse et NFT
ont été cités comme des tendances pour 2024, mais n’ont été considérés comme importants que par 8 % des personnes interrogées.

Chez First Impression, nous attendons avec impatience et optimisme ce que 2024 apportera au retail. Comme en 2023, le client et ses besoins sont au cœur de toutes les innovations à venir dans le domaine du retail. Les médias de détail continueront également à se développer fortement. Nous avons déjà écrit à ce sujet. Curieux de connaître notre point de vue sur le retail physique ? Prenez bientôt rendez-vous dans notre centre d’expérience.